Tisseuse de liens,

je suis thérapeute non-duelle et comportementaliste équin
mais aussi ingénieure en viticulture et œnologue.

J’accompagne l’être humain vers une meilleure compréhension de la Nature et de sa nature.
J’aide les animaux à mieux comprendre leur gardien et la société dans laquelle ce dernier les invitent à vivre.

La seule chose que nous pouvons réellement offrir au monde,
c’est la manière dont nous vivons notre vie.

Oh Shinnah Fastwolf

Aussi, quelques mots sur ma manière d’être au monde :

Je suis née en 1978 en Bretagne, dans une famille aimante qui m’a transmis très tôt le respect pour toute forme de vie.
Mon enfance pérégrine (je déménage alors quasiment chaque année) s’appuie avec bonheur sur les principes éducatifs de Maria Montessori, tant à l’école qu’à la maison, et sur un lien profond avec la Nature au sein de laquelle je passe des heures à écouter le silence, marcher dans la forêt ou observer une fourmilière.

Les chevaux entrent dans ma vie vers l’âge de 7 ans, m’amenant à fréquenter quelques clubs avant d’avoir mon propre poney à 15 ans : Pepper. Aussi adolescents et inexpérimentés l’un que l’autre, nous frisons la catastrophe plusieurs fois… La frustration, l’incompréhension et la peur s’invitent dans notre relation. La solitude aussi. A l’époque, on ne parle encore ni des chuchoteurs ni des approches éthologiques !
Dans les années 2000, je rencontre le « horsemanship » grâce aux livres de Klaus F. Hempfling et Pat Parelli puis de Tom Dorrance, Buck Branaman, Sally Swift et Frédéric Pignon (entre autres).
Depuis ce jour, je me forme à ces approches, notamment auprès de Magali Régnier (Haras du Reuzel) puis de Marie Franco (Holistic Horsemanship – Horse & Heart), tout en cultivant ma propre sensibilité auprès de mon troupeau et des animaux que je rencontre.

Parallèlement à ce parcours équestre, ma vie professionnelle se dessine : des études scientifiques structurent ma pensée et canalisent mon imaginaire.
A la fac (DEUG Sciences de la Vie, option géologie), je me familiarise avec le règne minéral, à l’école d’ingénieurs (Haute Ecole Spécialisée de Changins – Suisse) avec le règne végétal.
Puis, en tant que consultante et formatrice (réseau FNAB et réseau 5 sens), je développe auprès des vignerons en bio et en biodynamie avec lesquels je travaille une approche holistique visant à explorer et à équilibrer le minéral, le végétal et l’animal sur leurs domaines, les invitant à renouer un lien sensible au Vivant et à retrouver leur souveraineté.
L’intuition s’allie au raisonnement.

Enfin, ma formation de thérapeute non-duelle (Sentiers 8, Violaine Mouthon) m’amène à explorer l’esprit et la nature humaine. Après une descente dans les profondeurs de la psyché et une remontée à travers les différents plans de la personnalité, je « commence à voir les choses telles quelles sont » et, pas à pas, à déployer mon Être Véritable à partir du cœur.

Ma pratique aujourd’hui est le résultat de ce parcours et se traduit par
La Voie du Cheval.


Albane Bervas          Tisseuse de liens

thérapeute non duelle  –  comportementaliste équin

06 64 12 62 31
albanebervas@netcourrier.com

Le Maine Jacquet – 24 610 Villefranche de Lonchat

Inscrivez-vous la newsletter de la Voie du Cheval :